Profession : chien d'assistance judiciaire

Publié le par DU sur la Relation d'Aide par la Médiation Animal

LOL, et les porteurs du projet initial

LOL, et les porteurs du projet initial

Le 5 octobre la Fondation A. et P. SOMMER et l’association France Victimes ont organisé un colloque intitulé « Profession : chien d’assistance judiciaire »  (C.A.J.) au ministère de la justice à Paris. La journée avait pour grand témoin M. Frédéric Almendros, procureur de justice près du tribunal de Cahors qui est à l’origine de cette pratique en France. L’inspiration vient des USA où ces pratiques ont débutées en 2012 sous l’impulsion de Ellen O’Neill-Stephen, procureur adjointe de l’état de Washington et mère d’un fils en situation de handicap bénéficiant d’un chien d’assistance. A ce jour, la Courthouse Dogs Fondation a remis plus de 250 chiens aux USA et d’autres pays ont rejoint ce mouvement dont le Canada avec plus de 50 chiens en service.

Après les interventions des représentants associatifs et de la Fondation, la matinée fut consacrée aux différents aspects du trauma et psycho-traumatisme avec les interventions de Didier Vernay (neurologue), Serge Tisseron (psychiatre) et François de Singly (sociologue). L’après-midi a ciblé les aspects concrets du travail de ces C.A.J avec les témoignages de Ellen O’Neill-Stephen et une interview filmée de Mélanie Bédard (ancienne policière initiatrice du C.A.J. au Québec) et de victimes françaises ayant bénéficié de la présence de Lol (premier C.A.J. français) durant leur parcours judiciaire. Florian Auffret (Handi’chiens), Marine Grandgeorge (éthologue) et Frédéric Almendros ont commenté et argumenté ces témoignages sur la place et l’intérêt de ces chiens. Lol est le seul chien en service aujourd’hui dans le lot depuis 2019 et il est issu d’une collaboration entre la Fondation Sommer, le tribunal de Cahors, Handi’chiens (éducation de Lol), la brigade cynophile de GRAMAT, l’association France victimes 46 et la brigade des pompiers de Cahors qui délègue les personnes référentes du chien. Au cours de sa première année, Lol a accompagné 28 personnes âgées de 3 à 90 ans au cours de 32 actes de procédure. Le retour d’expérience semble à ce jour très positif et 3 autres chiens devraient être remis prochainement à Orléans, Strasbourg et Nevers (cf. photo de groupe). La Fondation Sommer a mis et va mettre en ligne sur son site, les informations relatives au C.A.J. et à cette rencontre.

Si l’on place cette initiative dans le contexte de l’évolution des idées et des pratiques de médiation animale, on retrouve des lignes directrices similaires à différentes « aventures ».  Un pionnier, un facilitateur, des acteurs portés par une structure. Si l’on met en parallèle l’origine des chiens d’assistance et les C.A.J. en France, les pionniers sont respectivement Marie-Claude Lebret et Frédéric Almendros. Ensuite, la Fondation Sommer pour le C.A.J. a joué un rôle de facilitateur parallèle à celui joué par l’AFIRAC dans les années 90 pour l’émergence du chien d’assistance. Enfin le chien d’assistance à été développé au sein d’une nouvelle association, l’ANECAH et aujourd’hui cette même association (Handi’chiens) a éduqué et hébergé le programme C.A.J.

Si vous avez une âme de pionnier, à vous de jouer, les ingrédients du chemin sont sur la table !

Didier Vernay, neurologue et fondateur du D.U RAMA

Les futurs collègues de LOL et les référents

Les futurs collègues de LOL et les référents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mael Jouet 12/10/2020 20:28

Un plaisir de venir ici, passez me voir sur mon blog.